Ils et elles ont adopté Mercimi avec succès

Nos membres se portent mieux avec Mercimi : 

  • globalement, Mercimi est apprécié avec une note moyenne de 8,4/10,
  • 9 membres sur 10 reconnaissent l’efficacité de Mercimi pour affiner la silhouette,
  • 2 personnes sur 3 ont remarqué une énergie supplémentaire, un meilleur transit et un sommeil de qualité.

Nous avons demandé à nos membres ce qui s’était amélioré avec l’accompagnement Mercimi. Voilà ce qu’ils avaient à dire :

« Au bout d’une semaine …. plus de punch…. et de prises de décision » Mariana

« j’ai gagné en qualité de sommeil (je me réveille plus tard) » Sandra


« Ne pas avoir à réfléchir pour savoir que cuisiner est vraiment confortable » Christine


« Quelle énergie l’après midi ! » Clarisse

« Bénéfice majeur réside dans la qualité globale des éléments utilisés dans les repas préparés. Moins de produits industriels donc une alimentation plus saine » Isabelle


« La sensation de légèreté m’est venue dès la première semaine, l’envie de sucre est passée dès la deuxième semaine » Franscica


« Le premier cran de ceinture a été gagné en 1 semaine et demi, bientôt je change de pantalon » Gaston

« la première semaine, je n’ai pas eu de sensation de faim à mon grand étonnement » Katia


« La préparation du déjeuner est simplissime et rapide» Geneviève


« La liste des menus permet de ne pas réfléchir à ce que l’on va faire à manger tout en mangeant de façon saine, savoureuse et hyper variée. » Claire

« Préparer des dîners savoureux ne demande pas plus de 30 min » Dawn


« Je ne cherche pas à gagner du temps sur les repas car je trouve que c’est un moment agréable. La sensation d’être plus légère intervient dès le 2ème jour et persiste même si je n’ai pas été tellement assidue le soir. Cela profile une façon plus intelligente de se nourrir et de gérer ses repas. C’est super. » Bernadette


« Je suis très fier de moi : avec un repas léger à midi, j’ai tenu toute l’après midi et enchaîné avec 1h30 de badminton. Forza. » P.M.

« Avec Mercimi, manger en pleine conscience, c’est vivre au présent. On redécouvre aussi la sensation de faim et on apprécie la chance que nous avons de pouvoir nous rassasier» Mathieu


« Si les premiers jours sont un peu difficiles, je prends mon rythme de croisière dès la deuxième semaine. Mon mari n’a pas souhaité m’accompagner mais il louche avec envie sur mon assiette de gambas coco 😉 » Laurence