Idées d’apéros dinatoires originaux, rapides et sains pour l’été

Voilà l’été, ses soirées douces et les sorties entre amis se multiplient autour d’apéritifs dinatoires improvisés et autres dîners pris en toute décontraction. Profiter de ces délicieux moments est une évidence. Si vous les enchainez ou si vous organisez des apéros, vous trouverez quelques conseils et astuces pour vous régaler. Evidement, vous garderez des habitudes alimentaires à peu près saines. Voilà des recettes faciles pour des apéros originaux, aussi bien chauds ou tout en fraîcheur. 

Les boissons à privilégier pour votre apéro 

Avant de commencer votre apéro dinatoire, commencez par avaler un grand verre d’eau plate.

Les boissons et cocktails sans alcool

Pour apporter une touche estivale à vos boissons sans alcool, préparez des thés glacés ou cafés frappés (sans ajout de sucre), des eaux parfumées « maison » (de l’eau avec feuilles de menthe ou basilic, rondelles de citron ou de fruits infusés pendant 2-3 heures au réfrigérateur). Toutes ces boissons aux saveurs naturelles et faiblement sucrées sont à préférer à tous les sodas (y compris « light »), thés glacés disponibles ou jus de fruits industriels.

Les boissons alcoolisées

L’alcool est par nature calorique, à consommer avec modération, notamment si vous prenez le volant. Pour vos apéritifs comme vos repas, préférez le vin rouge à tous les autres alcools. Il existe une grande diversité de vins rouges fins à boire à température entre 14° et 16° (chambré = 16°) : les vins de Bourgogne, de Loire et du Beaujolais. Chambrés, ces vins paraîtront « frais » en comparaison à la température extérieure. Pour cela, placez votre vin rouge 1 heure avant dans le réfrigérateur ou si vous avez oublié, dans un sceau à champagne avec de l’eau et des glaçons. Une précaution à suivre pour éviter de servir un vin rouge à température ambiante (entre 20 et 30°) qui n’est qu’une soupe imbuvable. Pour découvrir les températures idéales pour chaque type de vin : la réponse ici.

Le vin rouge a notre préférence d’abord car il s’associe avec tous les aliments mais aussi parce qu’il ne contient pas ou très peu de sucre : 0,2 g pour 100 ml. A contrario, pour la même quantité de vin, les vins blancs secs contiennent 0,6 g de sucre (correct), les rosés 2,5 g (l’équivalent d’un demi carreau de sucre, soit 10 fois plus que le rouge) et les blancs doux ou liquoreux 5,9 g. En savoir plus sur le site de l’association belge du diabète.  Vous comprenez maintenant pourquoi votre ligne se déforme à coup de rosé bien glace.

Un mot sur la bière : la boisson ne présente pas les meilleures associations et le gaz vous fera gonfler.

Les recettes originales et chics

Voilà les plats recommandés pour leur goût, leur « fraîcheur », leur diversité par rapport aux plats et tapas habituels, et aussi pour votre ligne.

L’apéritif facile

  • les olives (vertes ou noires : attention à l’arnaque des olives noires confites), les pistaches, noix de cajou.
  • les légumes crus à accompagner avec tapenade ou anchoïade ou caviar d’aubergine, les brochettes de tomates cerises / mozzarella / basilic ou tomates / poivrons / féta, les poivrons rouges grillés marinés.
  • les veloutés frais en verrines festives apéritives (fenouil, gaspacho, courgette gingembre).
  • les salades (champignons de paris / citron / huile d’olive, champignons à la grecque, ou salade de fenouil saumon fumé), les flans aux légumes ou cakes légumes (remplacer la farine par de l’agar-agar).
  • la charcuterie : avec modération car très salée, cela accentue fortement la soif et la rétention d’eau.

Les plats salés : simple et rapide

  • les viandes grillées avec différentes épices comme par exemple des blancs de poulet coupés en cubes, les faire mariner (citron + gingembre par exemple) et hop, en brochettes au four ou au barbecue.
  • les produits de la mer : huitres, crevettes, calmars et autres supions poêlés et persillés.
  • les légumes : si vous faites un barbecue, profitez-en pour faire griller des courgettes, poivrons ou aubergines (les poser entier sur la grille) puis une fois cuits, couper les en 2 et ajustez l’assaisonnement avec un filet d’huile d’olive et un peu de fleur de sel.
  • les fromages, sans pain vous apprécierez davantage la délicatesse de leurs saveurs.

Les desserts

  • Les fruits frais ou en salade : essayez par exemple les bananes au citron vert (couper les bananes en rondelles, le zest et le jus d’un citron vert et une cuillère à soupe de sucre de canne).
  • les glaces et sorbets.
  • les mousses de fruits ou au chocolat.

 

Crédits Photo : Kristina Paukshtite